En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
18/05/2020
Olivier Torres 
Etudes 

Les entrepreneurs seront les premiers combattants de la reprise économique

Dans une tribune, Olivier Torrès, fondateur de l’Observatoire Amarok et Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, reviennent sur le rôle clé de l’entrepreneur dans la reprise économique.
Dans le cadre de la publication de la dernière étude réalisée par Amarok sur l’état de l’entrepreneuriat français et le redémarrage économique post-crise sanitaire, Olivier Torrès, fondateur de l’Observatoire Amarok et Nicolas Dufourcq directeur général de Bpifrance, ont livré leur point de vue dans La Tribune. Ces derniers expliquent comment les entrepreneurs sont engagés pour la reprise de l’économie.

La crise sanitaire liée au Covid-19 a causé une crise économique sans précédent. De nombreuses entreprises ont du faire face à des difficultés, notamment de trésorerie. Mais les entrepreneurs sont un moteur essentiel pour la relance de l’économie, quelle que soit la taille leur entreprise (micro-entreprise, TPE, PME ou encore ETI). Pour les soutenir durant cette période compliquée, Bpifrance a mis en place un « pont aérien de cash » permettant de leur accorder des prêts pour un total de 300 milliards d’euros.

Durant la période de confinement, beaucoup de chefs d’entreprise, inquiets pour l’avenir de leur entreprise ou leur trésorerie, ont vu leur santé mentale se dégrader révèle l’étude de l’Observatoire Amarok. Ainsi, le risque de dépôt de bilan et le fait de se sentir impuissant face à cette situation a augmenté le risque pour les entrepreneurs de faire un burn-out. Pour ces derniers, cette peur de voir leur entreprise s’effondrer est plus forte que celle de contracter le coronavirus.

D’autre part, leur vigilance entrepreneuriale est impactée. Ainsi, entourés d’informations anxiogènes, ils sont moins enclins à transformer leurs idées en opportunités d’affaires. D’après Olivier Torrès et Nicolas Dufourcq, il est important que les entrepreneurs reprennent leurs actions commerciales, contactent leurs clients, s’assurent d’être accompagnés par leurs banques et de la bonne collaboration avec leurs fournisseurs.

Enfin, l’étude met en avant la volonté, la résilience, la capacité à s’adapter et à résoudre les problèmes des entrepreneurs. Ces traits de caractères liés à la volonté sont ce qui permettra aux chefs d’entreprise de rebondir rapidement.

Retrouvez l'opinion de Nicolas Dufourcq et Olivier Torrès dans LA TRIBUNE ICI.

 
Olivier Torres est Professeur à l'Université de Montpellier (LABEX Entreprendre) et Chercheur associé à Montpellier Business School.

Il est auteur de plusieurs ouvrages sur les PME, leur insertion au sein de leurs territoires, la notion de proximité et les stratégies de mondialisation. De plus, il a développé des travaux sur la santé des chefs d'entreprise dans le cadre de l'Observatoire AMAROK, premier observatoire sur la santé des travailleurs non salarié (agriculteurs, artisans, commerçants, professions libérales...) et la chaire "santé des entrepreneurs" du LABEX Entreprendre.
 

Sur le même thème