En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
22/06/2020
Rédaction 
Management 

L'environnement de travail après Covid : télétravail, bureau...

L’épidémie de coronavirus a bouleversé notre manière de travailler. Découvrez comment elle va changer l’environnement de travail des entreprises.
Pendant les 55 jours de confinement, le télétravail est devenu la norme. Ce mode de travail qui limite les contacts a l’avantage de supprimer tout temps de trajet.

En raison du Covid-19, les entreprises ont dû mettre en place un certain nombre de mesures pour permettre la distanciation sociale de leurs salariés. En cette période de déconfinement, elles vont devoir aménager les espaces de travail. Dans un premier temps, le recours massif au télétravail pendant le confinement va permettre de développer ce mode de travail au quotidien. En effet, le confinement a mis en évidence le fait que l’entreprise pouvait continuer de fonctionner en dehors des bureaux. Selon un sondage CSA, près de 60 % des télétravailleurs envisagent de demander à continuer le télétravail après le confinement, ponctuellement ou régulièrement.

Si les open-spaces ont beaucoup de succès dans le monde car ils favorisent les échanges et permettent de gagner de la place, ce mode de travail favorise la propagation des virus en raison de la promiscuité entre les salariés. En cette période de déconfinement, les entreprises doivent mettre en place un protocole sanitaire et donc espacer les postes de travail des salariés. Il va donc falloir que les entreprises « repensent » l’open-space. Cela peut passer par la mise en place de structures de séparation, un mobilier flexible, ou la mise en place du télétravail par roulement selon certains jours de la semaine afin qu’il y ait moins de monde dans l’open-space au même moment.

Le flex office ou bureau flexible, qui consiste à ne pas attribuer un bureau aux salariés pour permettre à ces derniers de changer de poste de travail en fonction de leurs tâches, devra également être repensé. Pour des raisons sanitaires, les entreprises pourront demander à leurs salariés de nettoyer leur poste de travail avant et après utilisation, et de conserver le même poste sur une journée ou une semaine.

En conclusion, la flexibilité va prédominer dans les entreprises dans les mois à venir. Les chefs d’entreprise proposeront davantage l’alliance télétravail/bureau, l’adaptation des espaces et l’alternance entre les différents salariés. Par ailleurs, les technologies devraient se développer, notamment les commandes vocales, les solutions sans contact ou encore les outils favorisant les vidéo-conférences.
Sur le même thème