En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
24/09/2020
André Letowski 
Indicateurs 

Le nombre de création d’entreprises de janvier à août 2020 n’a régressé que de 3,8% au regard de ceux de la même période en 2019

Il a augmenté de 21,4 % en août 2020.
Les créations d’entreprises ont de fortes chances de connaitre la stabilité voire une légère hausse si l’on compare les données de l’année 2020 toute entière à celles de 2019.

“Grande et triste nouvelle” : il aura fallu plus de 4 ans pour que l’Insee prenne en compte l’interrogation que je formulais sur l’écart incompréhensible quant au nombre d’autoentrepreneurs, entre celui fourni par l’Acoss et celui communiqué par l’Insee. Toutes les analyses sur le chiffrement des autoentrepreneurs et sur les créations individuelles, depuis janvier 2015 sont donc caduques !

Pour situer les écarts entre les données Insee et Acoss, voir mon article de mars 2020 : “896 000 autoentrepreneurs en activité économique fin juin 2019.

⇒ L’évolution toutes activités

  • Tout d’abord les chiffres d’août 2020 au regard de ceux d’août 2019 : une progression de 21,4% (dont 22,2% pour les entreprises individuelles et 18,8% pour les sociétés); la progression entre d’août 2019 et août 2018 avait été de 10,6%.
  • La régression de janvier à août 2020 (prenant en compte la crise sanitaire) au regard de la même période en 2019 est de 3,8% (dont -8,4% pour les sociétés et -2% pour les entreprises individuelles), ce qui laisse augurer au minimum la stabilité, voire une progression sur toute l’année 2020, comparée à 2019.
total creations entreprises 2020

⇒ L’évolution par secteur d’activités

  • Tout d’abord août 2020/2019 : la progression moyenne de 21,4% a été largement distancée par celles de 3 activités, les transports (+67%), le commerce (+35%) et les HCR (+30%), secteurs pour partie en nette difficulté lors du confinement; a contrario, les services aux entreprises, la santé/éducation, l’industrie ont des progressions honorables mais plus modestes (entre 8 et 10%). Du fait de la refonte du chiffrement des autoentrepreneurs, il est impossible de mesurer leur impact.
  • Plus intéressante est l’évolution depuis janvier, comparée à 2019 : malgré les difficultés liées au covid, 6 groupes d’activité (48% des créations) sur 11 ont connu la stabilité. il s’agit des activités immobilières et financières, de l’industrie, des transports, des services aux particuliers et du commerce. Par contre, l’informatique/communication, les HCR, la santé/éducation ont connu une baisse de 10 à 17%, alors que les services aux entreprises et la construction ont connu une baisse plus modeste (respectivement -7 et -5%).
creations entreprises 2020


Source : Insee : Analyse des chiffres bruts des créations d'entreprises d'août, André Letowski, septembre 2020
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème