En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
07/10/2020
Rédaction 
Solidaire 

Le chômage partiel prolongé jusqu’à la fin de l’année

La ministre du travail a annoncé la prolongation du chômage partiel à 100 % jusqu’à la fin de l’année.
Face à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a renforcé les mesures sanitaires. Ainsi, les restaurants, bars et salles de sport ont du fermer à nouveau leurs portes, partiellement ou totalement dans les régions les plus touchées par le virus. Pour soutenir les entreprises impactées par les mesures sanitaires, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a annoncé mercredi 30 septembre que le dispositif exceptionnel de chômage partiel indemnisé à 100 % sera prolongé jusqu’à la fin du mois de décembre 2020.

Le dispositif du chômage partiel s’adresse à tous les secteurs protégés, comme l’hôtellerie-restauration, mais aussi le sport, la culture ou encore l’événementiel. Il est possible de consulter la liste des secteurs concernés en annexe d’un décret de juin 2020 dédié à l’activité partielle. Dans la mesure initiale, ils devaient avoir un reste à charge de 15 % à compter du 1er novembre, ce ne sera donc pas le cas.

Selon les données du ministère du Travail, 1,3 million de salariés du secteur privé étaient toujours placés au chômage partiel au mois d’août, contre 3,4 millions en juin.

D’autre part, la ministre a précisé que les entreprises qui signeraient un accord d’activité partielle de longue durée (APLD) bénéficieront du taux le plus favorable tant que le secteur profitera de la mesure exceptionnelle. Pour rappel, l’objectif de ce dispositif est d’éviter les licenciements en diminuant l’horaire de travail des salariés en contrepartie d’engagements liés au maintien de l’emploi.
Sur le même thème