En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
14/10/2020
Rédaction 
Solidaire 

Le fonds de solidarité élargi à de nouvelles entreprises

Le ministre de l’Economie a annoncé jeudi 8 octobre, l’élargissement du fonds de solidarité aux entreprises de moins de 50 salariés et à de nouveaux secteurs.
Lors de sa conférence de presse qui s’est tenue le jeudi 8 octobre 2020, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a précisé que le fonds de solidarité mis en place pendant le confinement s’adressait désormais à de nouvelles entreprises. Cette nouvelle mesure fait suite aux dernières restrictions instaurées dans plusieurs villes face à la reprise de l’épidémie de Covid-19. Pour rappel, le fonds de solidarité vise à soutenir les entreprises les plus impactées par la crise du Covid-19 en leur octroyant des aides financières et sociales. Il est financé par l’Etat et les collectivités territoriales, notamment les régions.

Désormais, les entreprises employant jusqu’à 50 salariés peuvent bénéficier du fonds de solidarité, contre 20 jusqu’à présent. Par ailleurs, elles devront avoir subi une perte du chiffre d’affaires en raison de la crise sanitaire d’au moins 70 %, contre 80 % auparavant. L’aide pourra aller jusqu’à 10 000 € dans la limite de 60 % du chiffre d’affaires.

A noter que les entreprises qui ont subi une perte supérieure à 50 % du chiffre d’affaires peuvent toujours bénéficier de l’aide de 1 500 € par mois et de l’exonération des cotisations sociales durant la période de restriction.

Enfin, alors qu’il était réservé aux entreprises du tourisme, de l’événementiel, de la culture et du sport, le fonds de solidarité est maintenant élargi à 31 secteurs d’activités liés (fleuristes, loueurs de voitures, graphistes, courtiers en assurance voyage, blanchisseries, services de sécurité...). Ces secteurs d’activités sont fortement dépendants des secteurs pénalisés par les dernières restrictions. Au total, ce sont donc 75 000 entreprises supplémentaires qui pourront accéder au dispositif.

Actuellement, 1,7 million d’entreprises ont bénéficié de près de 7 milliards d’euros du fonds de solidarité, sur les 9 milliards prévus.
Sur le même thème