En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
05/11/2020
André Letowski 
Indicateurs 
Business 
Finance 

La moitié des TPE/PME estiment que la pérennité de leur entreprise est menacée

La moitié ont bénéficié des aides publiques ; parmi ces entreprises, de l’ordre du 1/3 estiment ne pas pourvoir rembourser.

La situation en juillet-août 2020

  • 53% ont connu une baisse de leur chiffre d’affaires de juillet et août 2020 (comparé à celui de 2019) : 10% une baisse de plus de 50%, 17% entre 25 et 50%, 19% entre 10 et 25% et 7% moins de 10 %.
29% ont connu des recettes stables et 7% une hausse.
  • 70% ont connu la stabilité des effectifs, 7% une hausse et 23% une baisse ; Celle-ci ne provient que de 13% de licenciements, mais de 51% de non remplacement de salariés (départ en retraite, démission…) et de 50% de non-reconduction de contrat arrivant à terme (le total dépasse les 100% du fait du cumul possible de plusieurs situations selon les partants).
  • Pour 53% la trésorerie est stable, pour 13% en amélioration et pour 34% en dégradation ; cette dégradation a pour conséquence le report ou l’annulation d’investissement (65%), la baisse du salaire du dirigeant (38%), le recours forcé à des crédits de trésorerie (26%).

Les prévisions pour le second semestre 2020

  • 47% estiment que la pérennité de leur entreprise est menacée (35% les 10-249 salariés et 52% les moins de 10 salariés).
Les principales raisons évoquées sont avant tout la baisse de la clientèle (80%), la baisse du montant des achats par client (42%), le changement de réglementation (12%) et les difficultés d’approvisionnement (9%).
  • 72% prévoient que leur effectif sera stable, 21% en baisse et 7% en hausse.

Le remboursement des aides de l’État

  • 57% ont bénéficié du report des charges fiscales et sociales ; 28% pensent ne pas être en capacité de rembourser et 45% en capacité de le faire mais en diminuant investissement et/ou effectif.
  • 54% ont bénéficié d’un PGE ; 34% pensent ne pas être en capacité de le rembourser et 45% de le faire mais en diminuant investissement et/ou effectif.

A propos des questions sanitaires

Le port du masque est jugé gêner le bon fonctionnant de l’entreprise et sa rentabilité par 16%, alors que 26% estiment que celui-ci rassure les salariés et les clients ; 58% disent que cela est contraignant mais sans pénaliser l’activité.

20% ont mis en place des dérogations au port du masque dans leur entreprise.

Pour en savoir davantage : https://www.cpme.fr/publications/enquetes/economie/enquete-sur-limpact-de-la-crise-pour-les-tpe-pme

"Enquête Covid : impact économique de la crise sur les TPE et PME...", CPME, septembre 2020

Méthodologie : 1 950 réponses de dirigeants de moins de 250 salariés, interrogés par un questionnaire en ligne entre le 9 et le 21 septembre.

On ne sait rien de la structure de l’échantillon en taille d’effectifs et d’activité.
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème