En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
19/11/2020
Rédaction 
Gestion 
Solidaire 

Les aides RH pour les entreprises

Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour aider les entreprises dans la gestion des ressources humaines pendant la crise du Covid-19.
Avec la mise en place du reconfinement, le gouvernement a déployé plusieurs aides financières pour soutenir les entreprises telles que le fonds de solidarité, le chômage partiel ou encore l’exonération des cotisations sociales… Outre les enjeux financiers, les entreprises peuvent avoir des besoins en matière de ressources humaines, en particulier si elles sont de petite taille. Plusieurs organismes proposent aux chefs d’entreprise des aides sur l’organisation du travail pendant la crise.

C’est le cas du dispositif gratuit « Objectif reprise » de l’ANACT qui permet aux dirigeants de TPE et PME de bénéficier de diagnostics et de conseils d’experts sur les questions d’organisation du travail (télétravail, conditions de sécurité du travail sur site…), de prévention au risque Covid-19 (protocole sanitaire, référent Covid…) et des relations sociales (management, relations de travail, dialogue social.). Les chefs d’entreprise pourront également trouver toutes les informations dont ils ont besoin en matière de ressources humaines sur le site anact.fr.

Par ailleurs, la crise du Covid-19 a un impact différent sur les besoins en mains d’œuvre selon les secteurs. En effet, les entreprises qui font l’objet de fermetures administratives (restaurants, salles de sports, certains commerces…) sont contraintes de placer leur personnel en chômage partiel tandis que d’autres peinent à recruter. Au vu du contexte exceptionnel, le gouvernement a facilité le prêt de mains d’œuvre entre entreprises.

Désormais et jusqu’au 31 décembre 2020, l’entreprise qui souhaite prêter son personnel peut facturer à l’entreprise destinataire un montant inférieur au coût réel de la mise à disposition. Toutefois, l’entreprise qui reçoit le personnel doit exercer dans les secteurs suivants : sanitaire/social/médico-social, construction aéronautique, transport maritime, et industrie agro-alimentaire.
Sur le même thème