En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
25/11/2020
Rédaction 
Solidaire 
Finance 

France Relance : le tableau de bord des mesures phares

Le 16 novembre, le ministère de l’Economie a publié un tableau de bord des principales mesures du plan de relance.
Pour soutenir l’activité économique et l’emploi du pays face à la crise liée au Covid-19, le gouvernement a lancé début septembre, un plan de relance de 100 milliards d’euros. Afin de permettre aux Français et chefs d’entreprise de suivre les étapes des mesures mises en place, le ministère de l’Economie a mis en ligne un tableau de bord.

A travers ce tableau de bord, les chefs d’entreprise peuvent suivre l’avancée de la mise en œuvre des mesures prévues, et découvrir les résultats de celles déjà mises en place. Au total, une quinzaine de mesures sont présentes dans le tableau de bord, et réparties en 3 volets (écologie, compétitivité et cohésion). Les données seront mises à jour chaque mois. Selon le ministère de l’Economie, les « premiers résultats montrent que la protection immédiate de l’économie et la relance sont complémentaires ».

Ecologie

La prime pour la rénovation énergétique des logements « Ma PrimeRénov » connaît un fort succès. Depuis, le début de l’année 2020, 135 470 propriétaires et copropriétaires en ont bénéficié.

Pour permettre « la décarbonation de l’industrie », une enveloppe d’1 milliard d’euros est prévue entre 2020 et 2022. 3 dispositifs ont été mis en place pour soutenir l’efficacité énergétique, la chaleur bas carbone et les projets d’investissements de moindre taille.

Compétitivité

Le label relance vise à soutenir les fonds propres des PME et ETI françaises en orientant l’épargne des épargnants et investisseurs professionnels vers ces derniers. Au 16 novembre, 51 fonds ont été labellisés relance.

Le dispositif de prêts participatifs permettant de mobiliser jusqu’à 20 milliards d’euros de quasifonds propres pour les projets d’investissement des PME et ETI sera mis en œuvre dès le 1er trimestre 2021.

Par ailleurs, 323 projets ont déjà été sélectionnés (227 PME et 62 ETI) pour bénéficier des aides aux projets industriels de relocalisation et modernisation. Le guichet doté initialement de 550 millions d’euros pour 2020 pourrait être abondé de 250 millions d’euros en 2021. Les prochains appels à projet auront lieu en 2021 et 2022.

Pour aider les commerces TPE et PME à se numériser, une enveloppe de 60 millions d’euros est prévue. A fin octobre, 53 dossiers ont été déposés par les entreprises.

Enfin, près de 500 entreprises bénéficient du dispositif de chèque export qui permet de couvrir les dépenses liées aux démarches de prospection à l’export.

Cohésion

Concernant l’aide à l’embauche en apprentissage, 79 465 demandes ont été reçues au 1er novembre, dont 42 218 obtenues par les entreprises. 67 136 demandes ont été reçues pour la demande de prime à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans sur des contrats d’au moins 3 mois.

Le gouvernement souhaite également accompagner une centaine de foncières pour proposer des locaux à des commerces. Il prévoit d’accueillir quelque 6 000 nouveaux commerces.
Sur le même thème