Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
22/12/2020
André Letowski 
Emploi 
Indicateurs 

Les offres d'emploi parues en 2020

Si le nombre d'offres publiées a chuté en 2020, celles proposées depuis la rentrée ont connu la même typologie de contrat (un peu plus de CDI et un peu moins de CDD), ce qui peut paraitre paradoxal du fait de la situation sanitaire.
En 2020, en période pré-confinement (entre janvier et mi-février), le début d'année a été dynamique avec près de 180 000 offres chaque semaine. A partir du 16 mars le volume d'offres hebdomadaires, chute à 80 000 et remonte très progressivement au-dessus de la barre des 100 000, 10 semaines plus tard. A partir du déconfinement, le marché retrouve des valeurs autour de 160 000 offres uniques hebdomadaires. Cette tendance marque un palier puis baisse légèrement fin septembre comme en 2019 ; 1 079 106 offres uniques ont été publiées sur cette période. La seconde vague de l'épidémie fait peser une incertitude forte sur les derniers mois de 2020.

Malgré les forts volumes d'offres publiés, les grandes agglomérations semblent se redresser moins vite ; les régions de Paris, Lyon et Marseille restent à des niveaux plus faibles que d'autres territoires en comparaison avec la rentrée 2019. ; ainsi la région Ile-de-France marque une baisse de 11% par rapport à la rentrée 2019 ; à l'inverse, la Bretagne semble porter une dynamique plus forte (+10%) ainsi que la Corse (+7%).

L'observation des contrats proposés indique que la part de chacun d'eux n'a pas évolué de manière significative alors que l'on aurait pu s'attendre à une progression des contrats courts. La part des CDI progresse même très légèrement de 0,8 point sur un an (de 54 à 55%) ; celle des CDD baisse de 21 à 19%; l'intérim reste à 18%; l'apprentissage et les stages passent de 5 à 6%.

Parmi les 20 métiers les plus recherchés
, les fonctions commerciales (commerciaux, vendeurs, chargés de clientèle) sont en tête des métiers qui recrutent (77 323 offres), mais les offres sont moins nombreuses en cette rentrée 2020 (baisse de 14% des offres de vendeurs).

2éme métier le plus recherché celui des assistants / secrétaires (40 429 offres) mais en recul de 11% ; ajoutons les comptables (23 318) et les développeurs informatiques (10 933 et -12%).

A l'inverse, les activités de santé recrutent massivement. Infirmiers (17 902 et +62%), aides-soignants (11 922 et +43%).

Les gardes d'enfants (23 698) progressent de 3% et les aides de vie (8 865) de 1%.

Dans l'industrie, les techniciens de maintenance, particulièrement recherchés depuis des années, voient le nombre d'offres croitre encore de 3% (17 791 offres); c'est également le cas des mécaniciens (+5% avec 15 932 offres) et des agents de production (10 588).

Dans la construction, les maçons sont très recherchés (8 964 offres et +14% par rapport à 2019), comme les menuisiers (8 839 et +8%).

79% des offres précisent des soft skills et savoir-être dans la description du profil recherché (+12 points de plus qu'il y a 3 ans).

La notion d'adaptabilité, à une situation ou un interlocuteur, est une compétence en forte progression (+37%) tout comme la gestion des émotions, de la résistance au stress à l'empathie (+44%); la plus forte progression (+83%) est celle de l'orientation résultats (ténacité, respect des objectifs...) et fait écho à l'orientation qualité (rigueur, sérieux, respect des consignes) qui tient la première place des attentes des recruteurs.

Suivent 5 focus de métier.

Pour en savoir davantage : BAROMETRE « COMPETENCES ET TERRITOIRES » : Le Groupe Adecco identifie les métiers de la reprise, les régions qui recrutent et les compétences les plus recherchées. (groupe-adecco.fr)

Source : "Analyses de la rentrée 2020",The Adecco Group, Baromètre compétences et territoires, octobre 2020

Méthodologie : Adecco Analytics analyse en temps réel les offres d'emploi afin d'identifier les attendus des recruteurs. Depuis 4 ans, Adecco Analytics a analysé plus de 30 Millions d'offres d'emploi en France issues de 11 000 sites de recrutements avec l'aide de notre partenaire Externe. Ces annonces sont systématiquement dédoublonnées, nous parlons ici d'offres uniques. Localisées, sectorisées, elles sont qualifiées par métier et attendus employeurs. La période étudiée est du 15 août au 30 septembre. Les offres d'emploi sont des intentions d'embauches ; toutes ne déboucherons pas sur un recrutement ; de même, tous les recrutements ne font pas l'objet d'une publication d'offres.
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème