En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
28/01/2021
Rédaction 
Solidaire 
Finance 

Un plan d’investissement d’avenir de 20 milliards d’euros

Le gouvernement a mis en place un programme d’investissement d’avenir de 20 milliards d’euros sur 5 ans.
Le Premier ministre, Jean Castex, a présenté le 4e programme d’investissement d’avenir (PIA). Ce programme, doté d’une enveloppe de 20 milliards d’euros, sera dédié au financement des technologies numériques, de l’agriculture responsable, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur sur 5 ans. Pour rappel, le programme
d’investissement d’avenir a été instauré en 2010 afin de permettre à la France de générer une croissance en temps de crise économique mondiale.

La plus grande partie du budget sera consacrée aux stratégies d’accélération prioritaires. Plus précisément, 12,5 milliards d’euros seront utilisés pour le développement des 4 filières déjà identifiées (hydrogène, cybersécurité, quantique et enseignement numérique) et à 11 nouvelles stratégies (bio production, e-santé, réseaux de télécommunication du futur, digitalisation des transports, industries créatives et culturelles, recyclage …).

La partie restante du budget, soit 7,5 milliards d’euros sera dédiée au financement des organismes d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Parmi ceux qui bénéficieront de ce soutien figurent les universités de recherche, les laboratoires d’excellence, les entreprises innovantes, les instituts hospitalo-universitaires ou encore les instituts de recherche technologique. A travers ce financement, l’Etat souhaite que la France devienne le pays le plus attractif pour les étudiants, enseignants, chercheurs et entrepreneurs. L’objectif est par la suite d’augmenter la croissance du pays, de maintenir sa compétitivité et ainsi le nombre d’emplois.

Ce PIA sera fortement axé sur l’environnement avec au moins un tiers des investissements dédiés à la transition écologique et énergétique. Il contribuera à hauteur de 11 milliards d’euros à l’accompagnement du plan France Relance.
Sur le même thème