Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
01/02/2021
Rédaction 
Business 
Finance 

L’impact du Brexit sur les entreprises françaises

Le Brexit a des répercussions sur les entreprises qui travaillent avec le RoyaumeUni, notamment au niveau de l’export des produits.
Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne. Le Brexit rétablit ainsi les frontières entre le Royaume-Uni et les pays européens. Bien que le libre-échange soit terminé, un accord a été conclu le 24 décembre 2020 concernant les relations commerciales entre le Royaume-Uni et les pays membres de l’Union européenne.

Cet accord permet aux entreprises de pouvoir continuer les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni sans avoir à payer de droits de douane ou de quotas. Toutefois, l’exemption des droits de douanes n’est valable que dans certaines conditions bien spécifiques. Ainsi, le bien exporté doit être majoritairement fabriqué à partir de composants produits au sein du Royaume-Uni ou de l’Union européenne. Autrement, il faut que l’entreprise qui exporte effectue une transformation véritable du produit.

Dans tous les cas, les entreprises doivent au préalable s’identifier auprès des douanes. De plus, il faut que les entreprises françaises et britanniques s’accordent pour savoir qui sera responsable financièrement et juridiquement des produits. Les obligations des transporteurs devront également être revues.

Pour accompagner les entreprises françaises qui travaillent avec des entreprises britanniques lors d’opérations en livre sterling, BpiFrance propose une assurance change multi commande GBP.

D’autre part, le gouvernement a mis en place un outil d’autodiagnostic personnalisé en ligne pour aider les entreprises à se préparer au Brexit. Celui-ci peut être réalisé en moins de 10 minutes en répondant à une série de questions. Pour y accéder, il suffit de se rendre sur le site votrediagnosticbrexit.fr.
Sur le même thème