Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
01/02/2021
André Letowski 
Indicateurs 

5.400 ETI en France avec 3,4 millions de salariés et un chiffre d'affaires de près de 1.000 Md€

La création d'ETI est en chute depuis les années 2008 ; l'actionnariat familial est présent dans la moitié des ETI.

 ⇒ Bref profil

En 2017 on dénombre 5 400 ETI (selon la loi modernisation des entreprises) mais 50 000 unités légales ; en moyenne par entreprise, 640 salariés, un chiffre d'affaire moyen de 180M€ et 5-6 implantations ; les 2/3 de leurs sièges sociaux sont localisés en Ile-de-France ou Auvergne-Rhône-Alpes.

Les ETI innovent : 23% de la dépense privée de R&D est réalisée par les ETI ; environ 60% des dépenses en R&D réalisées dans les moyennes et hautes technologies sont des ETI.
Elles réalisent 30 % des investissements privés.

⇒ Chiffre d'affaires et effectifs

La moitié réalise un chiffre d'affaires au plus égal à 100M€ (dont 14% moins de 50M€), 31% un chiffre compris entre 100 et 250M€, 12% entre 250 et 500M€ et 6,5% davantage.

Elles réalisent 34% de leur chiffre d'affaires à l'exportation.
Les filiales étrangères ont un chiffre d'affaire moyen de 220M€ vs 155 pour les ETI à capitaux Français.

Effectif salarié :

25% des effectifs salariés du secteur privé (3 millions de salariés) sont localisés dans les ETI.
40% des ETI ont de 251 à 500 salariés, 25% moins et 36% davantage (20% entre 501 et 1 000, 10% entre 1 001 et 2 000 et 6% entre 2 001 et 4 999).
Les ETI à capitaux Français ont en moyenne davantage de salariés (660) vs 590 pour les filiales étrangères.
36% des salariés des ETI travaillent dans l'industrie manufacturière, 30% dans les services marchands, 23% dans le commerce.
Noter que 38% des salariés de l'industrie manufacturière sont employés par des ETI.
Entre 2009 et 2015, les ETI ont créé environ 337 500 emplois nets.

⇒ Structuration du capital

69% des ETI sont à capitaux majoritairement français, vs 31% filiales de groupes étrangers ;
70% de celles-ci ont un actionnariat familial, dont 52% majoritaire.

51% des filiales étrangères sont implantées en Ile-de-France ; dans cette région, les capitaux étrangers sont 41%. Ceux issus des entreprises familiales oscillent dans les autres régions entre 64 et 88% (hors l'outre-mer avec 96%).

⇒ Trois secteurs principaux couvrent l'activité de 89% des ETI :

  • l'industrie et le BTP avec 35% des entreprises dont 31 pour l'industrie, (mais 44% des filiales étrangères et 31% d'entreprises Françaises).
Les ETI de l'industrie sont nettement plus présentes en Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Pays de la Loire (46-47% des ETI de leur région), qu'en Hauts de France, Centre-Val-de-Loire, Nouvelle Aquitaine, Bretagne, Auvergne-Rhône-Alpes, Normandie (39 à 41%), et qu'en Occitanie, Paca et Ile-de-France (19 à 24%).
  • le commerce (27% mais 33% des EI Françaises et 24% des filiales étrangères ),
  • les services (27% mais 31% des ETI Françaises et 18% des étrangères),
  • et les autres (11%, à savoir transports, finances.., 14% des ETI Françaises et 5% des étrangères).

⇒L'ancienneté

Il faut 21 ans à une entreprise pour devenir une ETI. Noter que leur moyenne d'âge est de 45 ans et que 450 sont centenaires.

1 600 ont été créées avant 1960. Le pic de leur création se situe dans les années 1985-2000 (80 créations par an), pour connaitre une chute permanente depuis 2006.

⇒ Une approche par région

Suit un tableau par région avec leur nombre, chiffre d'affaires moyen, effectif moyen, poids de l'industrie d'une part et du commerce+services d'autre part, et structure capitalistique (actionnariat familial majoritaire ou minoritaire et groupe étranger d'autre part).

Si les filiales étrangères sont très présentes dans l'industrie, l'actionnariat familial (majoritaire ou minoritaire) les devance habituellement.

entreprises 2020

⇒ Les 500 Champions des territoires

Ils représentent 170 Md€ CA au total et 920 000 emplois dont 550 000 en France ; Ils ont créé près de 50 000 emplois nets en France en 2018.

Ils sont bien implantés sur le territoire avec 20 000 sites en France dont 80% hors Ile-de-France et envisagent l'ouverture de 1700 sites en France d'ici 2022. 64% privilégient les actions régionales.

Ils investissent dans le capital humain :
  • Une ETI sur 6 a mis en place un CFA ; ils consacrent 2,6% de la masse salariale à la formation.
  • Près de la moitié des ETI offrent un dispositif d'épargne salarial.
  • 86% conduisent une politique RSE ; 62% souhaitent la renforcer dans les années à venir, notamment à travers le mécénat (80%), l'insertion (56%), l'éducation(39%).
Pour en savoir davantage : elysee.fr

Download (augure.com)


Source : Cartographie des ETI et point d'étape de la stratégie Nation ETI », Ministère chargé de l'industrie, janvier 2021, et Lancement de la «stratégie Nation ETI", dossier de presse de l'Elysée, 21 JANVIER 2020.

Une étude conduite avec la contribution du METI pour mieux faire connaître le rôle structurant et la contribution des ETI à l'économie française, ainsi qu'à renforcer la prise en compte de leurs enjeux et de leurs spécificités dans la conception de la politique économique.

Cette cartographie est réalisée sur la base des entreprises respectant les critères ETI définis en 2008 par l'INSEE et connues en 2018-2019 :
▪ Entre 250 et 4 999 salariés, et soit CA ≤ 1,5 Md€, soit Bilan ≤ 2 Md€
▪ Ou 249 salariés ou moins, et à la fois CA > 50 M€ et Bilan > 43 M€

et dont le siège social est situé en France, incluant les entreprises à capitaux étrangers majoritaires.

Sont inclus : les groupes à capitaux majoritairement français respectant les critères ETI au niveau consolidé monde et les filiales de groupes étrangers respectant les critères ETI au niveau France, indépendamment de la taille du groupe au niveau monde.

Sont exclues les filiales de groupes français, y compris respectant les critères ETI au niveau de l'entité légale.

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème