En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
03/03/2021
André Letowski 
Management 

Le télétravail, incontournable certes mais quelle participation des salariés ?

77% des entreprises ont pour objectif de faire revenir leurs collaborateurs au bureau en 2021.
L’étude montre à la fois ce qu’il en est du télétravail actuellement et les objectifs 2021, avec à la fois les transformations attendues et les modalités de mise en œuvre au sein des entreprises.

⇒ Télétravail et objectifs 2021

  • 77% des entreprises ont pour objectif de faire revenir leurs collaborateurs au bureau en 2021 : 67% des entreprises n’envisagent pas de télétravailler dans des espaces de coworking ; 62% ont aussi pour objectifs l’amélioration des espaces afin de mieux gérer l’hybridation quasi inévitable du travail (à distance et en présentiel); 61% des entreprises veulent rassurer leurs équipes sur les enjeux sanitaires et 41% les remotiver. 59% envisagent de réduire la surface des locaux.
  • Même si elles considèrent que les incontournables dans le futur seront une grande proportion de collaborateurs en télétravail (64%), avec la possibilité aux collaborateurs de travailler en tiers-lieux (61%), notamment à domicile en prévoyant des équipements ad hoc (54%) ; la surface de bureau sera réduite au minimum (57%).
  • Des transformations devraient avoir lieu : espaces entièrement pensés pour travailler de façon hybride (39%), services attrayants au bureau (32%), aménagements et bâtiments entièrement revus pour intégrer une démarche RSE (26%), aménagements de bureau pour devenir des lieux de connexions et rencontres (19%); mais aussi la liberté d’organisation par équipe (11%), et un management revu pour faire performer des équipes hybrides (5%).

⇒ Quelle est la situation actuelle ?

  • A l’heure actuelle 9% des entreprises proposent à leurs collaborateurs de télétravailler dans des espaces de coworking à proximité de leur domicile, 24% y réfléchissent, alors que 67% n’envisagent pas cette option.
  • Seulement 17% ont consulté les collaborateurs sur leur souhait d’évolution en ce qui concerne les pratiques de leur travail ; pour 22%, cette concertation aura lieu en 2021 ; 61% ne prévoient pas d’interroger les salariés.
52% des entreprises déclarent qu’elles ne laisseront pas aux collaborateurs le choix de leur lieu de travail. Seulement 15% sont susceptibles d’accorder cette liberté pour du télétravail de 1 ou 2 jours par semaine et 16% davantage.
  • 41% des répondants estiment que leur société s’est moyennement adaptée à la situation et seulement 28% que cette adaptation est bonne.
Mais 46% des personnes interrogées pensent que leur entreprise a fait énormément de progrès et d’aménagements concernant la question du télétravail, puis la communication interne (19%), la formation des managers (13%), la mise en place de nouvelles règles de fonctionnement (12%) ; peu les outils digitaux (4%), le soutien aux équipes (2%) et le réaménagement des locaux (2%).

⇒ Des réflexions sont en cours

De “grandes réflexions” ont été menées : l’adaptation du management (oui 48 et en-cours 25%), l’adaptation des espaces (28 et 33% en-cours), la mise en place de nouveaux modes d’organisation (16 et 55% en cours), le développement de nouveaux outils (13 et en-cours 43%), le positionnement de l’entreprise (12%et en-cours 51).

Parmi tous les chantiers à venir, la question du réaménagement des espaces de travail est le plus important et nécessite un accompagnement pour 64% des entreprises L’organisation des modes de travail intéresse également 61% des sociétés ainsi que les nouvelle façons de manager (59 et la communication interne (41%).

Pour en savoir davantage : Enquête Génie des Lieux | Génie des Lieux (geniedeslieux.com) "L’enquête : le futur des entreprises et de leur lieu de travail", Génie des Lieux, février 2021

Méthodologie
: enquête en ligne auprès de 3 908 professionnels (41% employés, 38% managers, 21% dirigeants) sur panel Buzzpresse France entre le 18 et le 21 janvier 2021.

Les entreprises de moins de 10 personnes sont 28% de l’échantillon, les 10-50 personnes 25%, les 50-500 personnes 32% et les plus de 500 personnes 15%.

Génie des Lieux repense les modes de travail et accompagne les équipes de sociétés prestigieuses pour réinventer leurs lieux de vie professionnelle. Il est signataire et cofondateur de la charte Éthique et Aménagement (ETHAM) : un collectif de professionnels engagés pour la transparence dans les projets d’aménagement.

Il est dommage que l’enquête ne spécifie pas les réponses selon que l’on observe celles des collaborateurs (employés et managers différenciés) et celles des dirigeants et selon les tailles d’entreprise.
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème