Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
20/04/2021
André Letowski 
Emploi 

4,2 millions de personnes sont en demandes d’emploi

Si l’on cumule chômage et halo autour du chômage, ce sont 4,2 millions de personnes en demandes d’emploi.
Sous l’effet de la crise sanitaire, le taux d’emploi des 15-64 ans, qui augmentait de façon continue depuis 2013, recule de 0,3 point en moyenne sur l’année 2020, alors que le halo autour du chômage augmente bien plus.

⇒ Un rappel de la répartition des emplois

Répartition des emplois
Niveau en 2020
(en %)
Évolution par rapport à 2019
(en points)
Indépendants 12.4 0.3
Salariés 87.6 -0.3
Emploi à durée indéterminée 75.2 0.5
Contrat à durée déterminée 8.5 -0.6
Intérim 2.1 -0.3
Apprentissage 1.7 0.1
     
Agriculteurs 1.4 -0.1
Artisans, commerçants et chefs d’entreprise 6.8 0.1
Cadres 20.4 1.1
Professions intermédiaires 26.0 0.3
Employés qualifiés 13.5 -0.4
Employés non qualifiés 12.3 -0.6
Ouvriers qualifiés 12.7 -0.1
Ouvriers non qualifiés 6.5 -0.2
Non déterminé 0.4 0.0
Ensemble 100.0 0.0

⇒ L’évolution du chômage selon les types de contrat

L’emploi diminue pour les emplois à durée limitée (CDD avec -0,6 point, intérim avec -0,3 point) et reste globalement stable pour les autres situations (CDI, fonctionnaires, indépendants, apprentis).
Avec le premier confinement, l’intérim a nettement reculé au deuxième trimestre 2020 (− 0,7 point par rapport au deuxième trimestre 2019), puis s’est légèrement redressé (− 0,3 point sur un an au second semestre 2020).
La part des CDD, quant à elle, est restée orientée à la baisse en fin d’année, notamment dans les secteurs recourant davantage à ce type de contrats (hôtellerie, restauration, arts, spectacles et activités récréatives).
En contrepartie, la part des autres emplois dans l’emploi total augmente en 2020. En particulier, 75,2 % des personnes en emploi ont un CDI ou sont fonctionnaires, soit + 0,5 point sur un an.

⇒ Évolution des CSP

La part des employés et des ouvriers dans l’emploi total diminue de 1,3 point en 2020 ; pour la première fois, la part des cadres dans l’emploi total dépasse celle des ouvriers (20,4%, contre 19,2%) ; au début des années 1980, les ouvriers étaient près de 4 fois plus nombreux que les cadres.

Personnes au chômage Part de personnes se déclarant au chômage partiel ou technique en 2020 Évolution du nombre d'heures travaillées entre 2019 et 2020
 Artisans, commerçants et chefs d’entreprise 6.3 -13.4
Employés non qualifiés  7.7  -9.9
Agriculteurs  1.4  -1.2
 Ouvriers qualifiés 8.9  -9.8
 Ouvriers non qualifiés 7.0  -7.6
 Employés qualifiés 5.8  -7.4
Professions intermédiaires  5.9  -6.7
Cadres  4.4  -4.3
     
Hébergement et restauration  21.9 -27.4
 Arts et spectacles 14.7 -18.9
Autres services aux particuliers  7.8  -10.6
 Transports 7.4  -9.9
 Commerce 7.6  -8.5
 Construction 7.3  -7.6
 Industrie 7.4  -6.6
Services aux entreprises  5.4  -6.3
Enseignement  3.9 -6.0
Administration publique  2.9 -4.0
 Santé humaine et action sociale 2.9 -3.1
Agriculture, sylviculture et pêche  2.0 -1.5
 Ensemble 6.2  -7.4
 

⇒ Évolution selon les âges

Le taux d’emploi recule pour les jeunes (− 1,2 point pour les 15-24 ans) et dans une moindre mesure, pour les personnes de 25 à 49 ans (− 0,4 point). Cette baisse du taux d’emploi des jeunes porte avant tout sur ceux qui ne sont pas en études (− 1,4 point), la part de ceux en apprentissage augmentant (+ 0,4 point).
Le taux d’emploi des 50-64 ans s’élève à 63,3%, augmentant de 0,7 point sur un an, un rythme comparable à celui de la dernière décennie.

⇒ Chômage partiel et technique

En moyenne sur l’année 2020, 6,2% des personnes en emploi déclarent avoir été tout ou partie de la semaine en situation de chômage partiel ou technique. Le chômage partiel ou technique a très fortement augmenté au début du premier confinement, atteignant jusqu’à un quart de l’emploi total en avril 2020, puis a reflué à l’été, avant de croître à nouveau pendant le deuxième confinement.
Toutefois, le volume d’heures travaillées par emploi recule de 7,4% au regard de 2019. Ce repli est plus marqué pour les artisans et les commerçants, ainsi que dans les catégories socioprofessionnelles et les secteurs d’activité où le chômage partiel ou technique est plus répandu.

⇒ Chômage et halo autour du chômage cumulé

Si le taux de chômage a reculé de 2,7 points en mars 2020 et de 2,6 points en avril 2020, par rapport aux mêmes mois de 2019, et atteint 8% en moyenne sur l’année 2020, soit 0,4 point de moins qu’en 2019, le halo autour du chômage (les personnes sans emploi qui souhaitent travailler et ne sont pas selon le BIT admis au chômage) augmente de 4,6% sur un an.
En cumulant chômage et halo autour du chômage, 4,2 millions de personnes sont sans emploi et souhaitent travailler, soit 10,3% des 15-64 ans ou +0,4 point en moyenne sur un an, après un recul de même ampleur en 2019. La part des personnes sans emploi et souhaitant travailler augmente pour les 15-24 ans (+ 0,9 point) et les 25-49 ans (+ 0,5 point), mais elle est stable pour les 50-64 ans (− 0,1 point).




Pour en savoir davantage : Une photographie du marché du travail en 2020 – Insee Première – 1844

"L’emploi résiste, le halo autour du chômage augmente", Insee Première N°1844, mars 2021
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème