Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
16/04/2021
Rédaction 
Management 

Renforcement du protocole sanitaire en entreprise

Le 8 avril, le gouvernement a mis en ligne une nouvelle version du protocole sanitaire. Télétravail, repas sur place… Découvrez les nouvelles recommandations.
En parallèle du renforcement des mesures pour freiner l’épidémie de Covid-19 (couvre-feu, fermetures des écoles et de certains commerces, limitation des déplacements…), le gouvernement a mis à jour le protocole sanitaire en entreprise le 8 avril dernier. En effet, le milieu professionnel est l’un des principaux lieux de contamination (15 % des contaminations lorsque la source de celle-ci est connue selon l’étude Comcor de l’Institut Pasteur).

Renforcement du télétravail

Pour réduire ce risque au maximum, le gouvernement demande aux entreprises de placer en télétravail à 100 % les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance. Ainsi, le télétravail devient la règle pour les activités qui le permettent. En effet, le télétravail est un des meilleurs moyens pour lutter contre le Covid-19, puisqu’il réduit jusqu’à 30 % le risque de contamination quand il est à intégral (étude Comcor de l’institut Pasteur). Les salariés peuvent toutefois revenir sur site 1 jour par semaine au maximum s’ils le souhaitent et si leur employeur est d’accord.

Dans les autres cas, l’employeur doit mettre en place un plan d’action afin de réduire les déplacements domicile-travail et le temps de présence en entreprise pour la réalisation des tâches qui ne peuvent être effectuées en télétravail.

Mise en place de paniers repas

Les temps de déjeuner doivent être sujets à une surveillance accrue du fait du non port du masque. Ainsi, les entreprises doivent privilégier la distribution de paniers repas pour permettre aux salariés de déjeuner seul dans leur bureau ou dans un espace aménagé dans le respect des règles sanitaires. Si cela n’est pas possible et que les salariés doivent déjeuner à la cantine d’entreprise, ils doivent manger seuls, sans personne en face d’eux et en respectant une règle de distanciation de 2 mètres entre chaque personne. Par ailleurs, les plages horaires d’ouverture pour la restauration collective doivent être étendues pour réduire le nombre de personnes dans la même salle.

Réduction du covoiturage

Le gouvernement demande également aux entreprises et salariés de limiter le covoiturage au maximum. Dans le cas où il serait indispensable, les gestes barrières doivent être appliqués strictement.

Téléchargez le nouveau protocole sanitaire sur ce lien et la fiche de restauration collective ici.
Sur le même thème