Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
27/04/2021
André Letowski 
Business 

Les dirigeants sont plutôt confiants quant aux prochains mois d’activité

 L’enquête est largement tournée vers les collaborateurs (motivation, recrutement, télétravail).

 ⇒ L’avenir en termes de croissance du chiffre d’affaires

53% des dirigeants interrogés sont confiants (dont tout à fait 8%) quant à la situation économique de la France pour les mois à venir ; 35% sont peu confiants et 12% pas du tout confiant. Les 20-99 salariés sont moins confiants que les tailles supérieures (58 à 67%).

En ce qui concerne leur entreprise, 47% imaginent la stabilité, 33% une progression (dont 16% une progression supérieure à 10%, contre 17% au plus égale à l’année passée) et 19% une baisse (dont 12% d’au moins 10%). La baisse est davantage le fait des moins de 250 salariés (17 à 20% vs 10 à 13 pour les autres tailles).

⇒ L’avenir en ce qui concerne les effectifs

Les recrutements se feraient largement (84%) en CDI, mais aussi en alternance (36%), en CDD (29%) et en stagiaires (26%) ; plusieurs réponses étaient possible d’où un cumul bien supérieur à 100. Sans surprise, les 250 salariés et plus sont plus portés sur les CDI et l’alternance.

65% envisagent de maintenir leur effectif (67% les 20-99 salariés vs 58-60 les autres tailles), 25% de l’augmenter (24% les 20-99 salariés vs 27-30% les autres tailles) ; mais 10-12% pensent le réduire (8% les 20-99 salariés).

⇒ L’avenir en ce qui concerne les actions jugées prioritaires :

  • Vis à vis de leurs salariés
- D’une part le fait de motiver les équipes (58%) et d’augmenter leur efficience (36%),

- D’autre part, le fait de s’assurer pour chacun de la prévention sanitaire (53%) et psychologique (34%).

38% ont réalisé des enquêtes pour connaitre leur moral (51% dans les entreprises de 1 000 salariés et plus).
  • En matière d’organisation
Les actions jugées importantes

- Adapter l’organisation de l’ entreprise (75% dont certainement 49),
- Communiquer de façon plus transparente (75% dont certainement 48),
- Mieux accompagner vos clients à distance (65% dont 42) et créer un lien plus émotionnel –
conseils, échanges, personnalisation…(65% dont 38),
- Adapter les offres (64% dont 42) et plus modérément la politique de prix (50% dont 29).

29% pensent pérenniser le télétravail
, pendant 1 ou 2 jours par semaine (79%).
La poursuite du télétravail est peu envisagée chez les 20-99 salarié, bien plus dans les autres tailles (en progression avec la taille : 51 pour les 100-249 salariés puis 66 pour les 250 à 999 salariés et 80% pour les 1 000 salariés et plus).

Pour 82%, l’entreprise doit mettre en œuvre une démarche mêlant plus d’éthique, plus de confiance, dans sa relation avec ses collaborateurs, ses clients et ses partenaires ; cette intention est souhaitée par les collaborateurs (86%), les clients (80%), et les partenaires (69%).

Ce qui est attendu et s’avère indispensable :

- En direction des collaborateurs : plus de collaboration entre équipes (62%), plus d’autonomie des équipes (46%) et un mix de travail présentiel et à distance (30%).

- En direction de la communication interne : une communication entre la direction et les équipes plus régulière (85%) et plus transparente (60%),

- En termes de management : Une évolution du style de management (65%), une évolution du système de rémunération variable, plus collectif (23%), une diminution des niveaux hiérarchiques (14%).

- Une digitalisation accélérée : De la relation avec les clients (67%), pour faire que l’entreprise soit plus résiliente à l’avenir (63%), des processus internes (63%), de la chaîne logistique (45%), pour un travail à distance facilité (39%).


⇒ Les aides de l’État

47% disent avoir bénéficié des aides de l’État, sans grand décalage selon les tranches de taille. A la question “la fin des aides sera :

- un moment que vous avez anticipé (32%),
- neutre pour la poursuite de l’activité (24-27% pour les moins de 250 salariés et 36-41% pour les autres tailles),
- difficile, mais vous savez comment vous allez rebondir (20%),
- qui risque de mettre en très grande difficulté (15%).

Pour en savoir davantage : 3e édition du Baromètre des Dirigeants – Avril 2021 – Viavoice (institut-viavoice.com)

"3e édition du Baromètre des Dirigeants", Spora steria, Les Echos, Radio Classique, Viavoice, avril 2021

Méthodologie : étude réalisée par L’institut Viavoice par téléphone du 6 au 29 mars 2021 auprès d’un échantillon de 435 chefs / dirigeants d’entreprise représentatif des PME et ETI françaises de 20 salariés et plus.
La représentativité a été assurée par la méthode des quotas, appliquée aux critères suivants : taille d’entreprise, régions, secteur d’activité.

Le petit nombre de répondants enquêtés demande une grande prudence dans l’interprétation des données par tranche de taille.
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème