Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
03/02/2022
André Letowski 
Indicateurs 

L’activité des entreprises en hausse de 7% en 2021

Activité, effectif et investissement en hausse, fonds propres en progression, 2021 offre donc un bilan favorable qui devrait se poursuivre en 2022, une faible minorité s’estimant en difficulté notoire.

⇒ L’activité en 2021

Elle est en hausse de 7%, de 8,9% pour les 10 salarié et plus (vs 3,5 pour les moins de 10), de 10,7% pour les innovantes, et/ou exportatrices. Cette hausse est plus marquée pour l’industrie (+8,9%), vs +4 pour les transports et le tourisme.

42% estiment que la crise sanitaire n’a pas eu d’impact sur leur chiffre d’affaires, mais 15% estiment une baisse de plus de 30%, et 39% entre 10 et 30%.

⇒ Les effectifs

Les embauches ont été en nette hausse chez les plus de 10 salariés, notamment chez les innovantes et/ou exportatrices ; mais 82% ont rencontré des difficultés pour ce faire (dont 43% sévères, notamment dans le BTP).

53% ont eu recours au télétravail dont 18% pour la totalité de leur effectif. 52% estiment que leurs salariés sont aussi productifs au télétravail que sur site (7% même plus) et 26% moins (mais le plus souvent c’est alors une modalité nouvelle dans l’entreprise), alors que 15% ne savent pas l’évaluer.

⇒ La trésorerie s’est renforcée

65% la jugent suffisante, alors que 1,5% disent rencontrer des difficultés insurmontables. Seuls 8% disent avoir rencontré des difficultés d’accès au crédit (notamment ceux en insuffisance d’activité).

52% n’ont utilisé les PGE que partiellement (30% pas du tout et 22% de façon minoritaire) ; 30% des TPE l’ont engagé totalement. Ceux de la construction sont 60% à l’avoir engagé à plus de 50%.

37% auraient remboursé partiellement leur PGE d’ici fin 2021 ; seuls 5% craignent un non remboursement.
Toutefois pour 35% l’arrêt des aides publiques risquerait d’engendrer des difficultés.

⇒ La rentabilité

77% considèrent que leur rentabilité a été bonne ou normale en 2021, mais encore inférieure à celle connue avant la crise. 24% anticipent une hausse en 2022 et 12% une baisse.

⇒ L’investissement a rebondi

47% ont investi en 2021 ou comptent le faire d’ici la fin de l’année ; ils sont 61% dans l’industrie. Ils ont été autofinancés à hauteur de 40%. La faiblesse de la demande est le principal obstacle à l’investissement, suivi par la faiblesse de la rentabilité, loin devant l’insuffisance de fonds propres.

⇒ En 2022

Les 2/3 envisagent de retrouver leur niveau d’avant-crise dont 41% déjà retrouvé ; le retour à la normale toucherait 75% des PME vs 65% des TPE fin 2022. L’horizon est incertain pour 15% ; 1% envisagent de liquider.

Les embauches devraient accélérer.

53% comptent investir (65% dans l’industrie), notamment en direction du numérique et l’environnement. Le niveau de fonds propres n’est une contrainte que pour 45% (très forte pour 13%).

Pour en savoir davantage : Bpifrance Le Lab : situation des TPE-PME fin 2021 et perspectives pour 2022 | Groupe Caisse des Dépôts (caissedesdepots.fr)

"Les PME confiantes pour 2022 : 74éme enquête semestrielle de conjoncture", Bpifrance, janvier 2022

Méthodologie : 5 028 réponses exploitées suite à un envoi à 31 356 entreprises. Interrogation entre le 3 et le 29 novembre.
36% ont de 1-9 salariés, 24% de 10-19 salariés, 26% de 20 à 49 salariés, 14% davantage.
28% appartiennent aux services, 27 à l’industrie, 25 au commerce, 14 au BTP.
30% sont dites innovantes et 23% exportatrices.




 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème