Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
18/07/2022
Rédaction 
Gestion 

Ouverture des candidatures pour l’Accélérateur Savoir-Faire d’Exception

Dédié aux métiers d’art, ce programme a pour objectif d’accroître le tissu des acteurs innovants et compétitifs à même de répondre aux défis du monde de demain.
Dans le cadre de France 2030, le Gouvernement et Bpifrance lancent l’Accélérateur Savoir-Faire d’Exception, destiné aux entreprises des métiers d’art, que ce soit des métiers de création de biens et services ou des métiers qui concourent à la restauration du patrimoine.

Un programme afin de soutenir la filière des industries culturelles et créatives (ICC)

Cet accélérateur va soutenir 25 entreprises au « Savoir-Faire d’Exception » pour accroître le tissu des acteurs innovants structurés et compétitifs du secteur afin qu’ils puissent mieux répondre aux défis liés à la croissance de leur activité et aux transformations sociales et environnementales. A l’issue du programme, les entreprises sélectionnées auront appris à s’inscrire dans une trajectoire de croissance pérenne.

Le programme d’accompagnement de 18 mois se compose de :
  • conseils sur mesure avec un suivi individuel et personnalisé pour challenger l’organisation et le business model des participants ;
  • parcours de formation dispensé par Kedge Business School sur des thèmes fondamentaux pour le développement d’une entreprise (financement du développement, marque employeur, stratégie, etc.) ;
  • mises en relation au travers de journées filières dédiées aux enjeux du secteur, de rencontres business et avec l’écosystème de Bpifrance et les partenaires de la filière.

Comment poser sa candidature à l’Accélérateur Savoir-Faire d’Exception ?


Le dépôt des candidatures est ouvert sur le site de BPI France jusqu’en octobre 2022, date de démarrage du programme qui s’achèvera au 2e trimestre 2024.

Afin d’être éligible, il faut diriger une entreprise des métiers d’art liés à la création de biens et services ou à la restauration du patrimoine et respecter les conditions suivantes :
  • un chiffre d’affaires minimum de 200 000 €,
  • un minimum de collaborateurs à apprécier selon le contexte,
  • au moins 3 ans d’existence,
  • une activité ou des projets revêtant un caractère innovant (innovation technologique, d’usage, d’organisation ou de modèle économique).
Sur le même thème